Comment visiter le Uluru : Le nombril du monde ?

Uluru

Le Uluru, connu aussi sous le nom d’Ayers Rocks, figure parmi les merveilles de la planète. Il s’agit d’un rocher se trouvant en Australie qui impressionne non seulement par son âge, mais aussi par sa forme et sa taille. Il s’agit d’un emblème sans égal pour le pays et un nombril du monde. Sacré pour plusieurs tribus locales, une attraction pour les voyageurs, découvrez comment vous pouvez vous rendre à ce trésor géologique et touristique australien.

Se rendre d’abord au parc national d’Uluru-Kata Tjuta

Le parc national d’Uluru-Kata Tjuta est la principale référence pour visiter l’Ayers Rocks. Pour s’y rendre, plusieurs itinéraires peuvent être empruntés. À titre d’illustration, vous pouvez juste repérer la ville de Yulara. L’entrée du parc uluru se situe à une vingtaine de kilomètres seulement. Cette cité privilégie de nombreuses infrastructures hôtelières et touristiques pour vous accueillir dans la plus grande des luxes. Notez aussi que Yulara possède son propre aéroport, dont le code est AYQ. Plusieurs aéroports internationaux en Australie sont reliés avec celui de Yulara. Par exemple, il vous faut seulement trois heures pour aller de Sydney à la ville, de deux heures et demie pour un trajet vers Melbourne. Sinon, il y a toujours des bus au quotidien qui desservent des villes comme Emu Run et AATKings. Autrement, vous pouvez opter pour une voiture depuis votre aéroport d’arrivée jusqu’au parc de Ulutu-Kata Tjuta. Néanmoins, pensez à tenir compte de la durée du trajet. Des plateformes spécialisées comme australie.marcovasco.fr pourront vous fournir les informations pratiques et utiles à propos de ce type de déplacement.

Préparer le déplacement et le calendrier de visite

Le meilleur moyen de découvrir le parc Uluru-Kata est de louer une voiture. Les véhicules pouvant circuler dans l’enceinte sont tout de même restreints. Il vaut s’informer et notamment réserver à l’avance en fonction de votre calendrier. Autrement, vous aurez à prendre les circuits touristiques desservis par des bus ou vous procurer d’un pass pour monter dans des navettes. Toutes méthodes vous permettront de vous emmener jusqu’à l’uluru australie. Toute l’année, l’Ayers Rocks et le parc Ulutu-Kata Tjuta promettent d’incroyables expériences. Cependant, voyager entre les mois de mai et septembre demeure plus recommandé. La météo est plus fraîche, rendant les randonnées plus pratiques et plus confortables. Par la même occasion, votre équipe de touriste voyage de manière plus légère. Si vous prévoyez une visite d’uluru la saison froide, vous aurez à vous équiper de vêtements chauds, par exemple. En programmant votre arrivée en Australie entre les mois d’octobre et de mars, vous allez faire d’une pierre de coup. Outre le rendez-vous avec le rocher emblématique, l’orage et la pluie vont vous faire profiter de spectacles sur les cascades. Les températures peuvent atteindre les 35 °C, il vaut mieux ainsi prévoir des équipements appropriés ainsi que des moyens pour s’hydrater.

S’approcher le plus du rocher emblématique

Pour apprécier la beauté de l’Ayers Rocks, deux options se présentent à vous. La première consiste à faire des alentours du rocher. La seconde se réfère à une contemplation en hauteur. Soit, vous vous trouvez sur un hélicoptère, soit vous optez pour le parachutisme. Évidemment, la seconde solution demande plus de budget et plus de courage. Pourtant, avant de vous trouver à une telle proximité, vous aurez à acheter un pass. Ce billet d’entrée dispose d’une validité de trois jours. Autrement, il faudra demander une extension si vous souhaitez passer plus de temps dans le parc. Avec un planning bien préparé, trois jours suffisent largement à profiter pleinement d’uluru. Vous aurez même l’occasion d’admirer le lever et le coucher de soleil dans plusieurs coins du parc. Vous pouvez aussi jouir d’une découverte de la culture aborigène une fois le nombril du monde visité. Pour une meilleure organisation, il convient d’avoir une carte ou un guide touristique.

Privilégier la promenade pour plus de satisfaction

Si vous avez consacré un peu plus de temps à votre voyage, la promenade est l’idéal pour vous fondre dans la nature exceptionnelle du parc Ulutu-Kata Tjuta. Les pistes à l’intérieur permettent même l’accès en fauteuil roulant. Un chemin d’environ dix kilomètres est à parcourir pour faire le tour d’uluru australie. Votre balade est embellie par le passage de zones végétales ahurissantes. Il y a aussi les animaux et les autres richesses géologiques du parc. Vous n’êtes pas obligé(e) de parcourir à pied la totalité de l’Ayers Rocks pour apprécier sa merveillosité. Passer sur quelques sections lors de votre randonnée suffit amplement. Il se peut que votre endurance, votre temps ou les conditions météorologiques ne vous l’autorisent pas. N’hésitez pas à opter pour des vélos si les balades pédestres ne vous conviennent pas vraiment. Le parc propose cinq zones stratégiques pour observer la totalité de son enceinte. Vous pouvez vous y rendre directement de manière à gagner du temps à la découverte de la scène d’uluru.

Canaries : comment trouver un séjour pas cher tout inclus ?
Comment trouver la location de vacances idéale à Vallorcine ?